Milan Lukić, ancien dirigeant d’un groupe de paramilitaires serbes de Bosnie dans la ville de Višegrad, en Bosnie orientale, a été transféré en Estonie le lundi 10 février pour y purger la peine prononcée à son encontre. 

Milan Lukić a été condamné à l’emprisonnement à vie par la Chambre de première instance du Tribunal pénal international pour l’ex‑Yougoslavie (TPIY) le 20 juillet 2009, et sa peine a été confirmée par la Chambre d’appel du TPIY le 4 décembre 2012. Milan Lukić a été reconnu coupable de crimes contre l’humanité et de violations des lois et coutumes de la guerre commis à Višegrad pendant le conflit de 1992 à 1995.

Le 1er juillet 2013, conformément à la résolution 1966 (2010) du Conseil de sécurité, le Mécanisme pour les Tribunaux pénaux internationaux (MTPI) a pris en charge le contrôle de l’exécution des peines. Les personnes condamnées par le TPIY ou par le MTPI ne purgent pas leur peine au quartier pénitentiaire des Nations Unies, car il s’agit d’un centre de détention préventive. Les peines sont exécutées hors des Pays-Bas, dans l’un des 17 États ayant conclu avec l’ONU un accord régissant l’exécution des peines. Milan Lukić est la deuxième personne condamnée par le TPIY à être transférée par le MTPI dans un État où elle purgera sa peine.

Le Mécanisme salue le soutien sans faille des autorités estoniennes concernant l’exécution des peines.