Le Procureur, Serge Brammertz, participe à la conférence de deux jours intitulée « La justice après La Haye » organisée à Zagreb par le Conseil national serbe, le conseil de la minorité serbe de la ville de Zagreb, le centre de gestion du passé Documenta et le centre de justice transitionnelle SENSE. La conférence réunit des procureurs, des membres de la société civile, des organisations de victimes, des journalistes et des universitaires.

Lors de la table ronde qui s’est tenue aujourd’hui entre les procureurs de la région, Serge Brammertz a pris part aux discussions autour des réalisations et des défis de la poursuite des auteurs de crimes de guerre, de la coopération régionale et de la gestion du passé en ex‑Yougoslavie.

Le Procureur a souligné l’importance de continuer de garantir l’établissement des responsabilités pour crimes de guerre dans la région, notamment l’importance de la coopération régionale à cet égard. Il a souligné que « [d]ans chaque pays de la région, un très grand nombre d’affaires de crimes de guerre d[evaient] encore être jugées, et [que] le besoin de justice [était] criant. »

Le Procureur a ajouté : « La coopération judiciaire régionale se heurte assurément à de nombreux obstacles aujourd’hui, mais je crois que […] nous pouvons aussi trouver des solutions pragmatiques aux nombreux défis qui nous attendent. Il suffit de se souvenir que la finalité du droit est de rendre justice et de punir les responsables de crimes, et non de promouvoir l’impunité. »