Aujourd’hui, le Juge Carmel Agius, Président du Mécanisme international appelé à exercer les fonctions résiduelles des Tribunaux pénaux (le « Mécanisme »), a été nommé champion international de l’égalité des sexes, rejoignant ainsi le Procureur Serge Brammertz et le Greffier Olufemi Elias en tant que membres de Champions internationaux de l’égalité des sexes – La Haye, coprésidé par les ambassades du Canada et de Suisse aux Pays‑Bas. Ce sous-réseau a été lancé officiellement aujourd’hui à La Haye, dans les locaux de la Cour pénale internationale.

En adhérant au réseau Champions internationaux de l'égalité des sexes, les trois hauts responsables du Mécanisme ont pris plusieurs engagements qu’ils s’attèleront à promouvoir et à honorer tout au long de leur mandat. S’exprimant sur l’importance du rôle de champion international de l’égalité des sexes, le Président Carmel Agius a déclaré que, « en qualité de nouveau Président du Mécanisme international appelé à exercer les fonctions résiduelles des Tribunaux pénaux, [il était] fermement déterminé à être un chef de file dans l’autonomisation des femmes ».

Le Procureur Serge Brammertz, qui a récemment rejoint le réseau Champions internationaux de l'égalité des sexes, a déclaré au moment de sa nomination : « Pour véritablement rendre justice sur le plan international, les femmes et les jeunes filles doivent être mises sur un pied d’égalité. On ne peut établir les responsabilités sans garantir une justice pour toutes les victimes, y compris les femmes et les jeunes filles, avant tout en faisant entendre leur voix. »

En adhérant au réseau Champions internationaux de l'égalité des sexes l’an dernier, le Greffier, Olufemi Elias, s’est engagé à parvenir à l’égalité entre les sexes et à en faire une constante à tous les niveaux, y compris dans les postes à responsabilités dans l’ensemble du Mécanisme, précisant que « c’est un objectif tout à fait à notre portée, si l’on donne la possibilité aux femmes de s’exprimer activement dans leurs fonctions journalières au Mécanisme ».

En devenant des champions internationaux de l’égalité des sexes, le Président Carmel Agius, le Procureur Serge Brammertz et le Greffier OIufemi Elias ont rejoint un réseau international de dirigeants et de hauts responsables d’organisations et d’institutions internationales et de missions permanentes. Sont également champions internationaux de l’égalité des sexes le Secrétaire général de l’ONU et les dirigeants de divers organismes des Nations Unies, qui se sont tous engagés à parvenir à la parité entre hommes et femmes dans leurs domaines respectifs de compétence.

Le réseau Champions internationaux de l’égalité des sexes est un réseau de dirigeants qui rassemble des décideurs, hommes et femmes, résolus à faire tomber les obstacles à l’égalité des sexes et à faire de cette dernière une réalité concrète dans leurs domaines d’influence, en particulier dans les institutions et organisations internationales. Lancé pour la première fois en juillet 2015 au Palais des Nations à Genève, ce réseau s’est depuis rapidement étendu à d’autres villes où siègent des institutions multilatérales, notamment à New York, Vienne, Nairobi et Bonn.