Le Secrétaire général de l’ONU a nommé John Hocking Greffier du Mécanisme international chargé d’exercer les fonctions résiduelles des Tribunaux pénaux.

John Hocking est le Greffier du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie depuis mai 2009, et continuera à exercer cette fonction tout en apportant le soutien nécessaire aux travaux importants confiés au Mécanisme résiduel.

« Il est absolument essentiel de poursuivre les travaux du TPIR et du TPIY et c’est un honneur d’avoir été choisi pour veiller à la mise en place du Mécanisme résiduel pour ces deux tribunaux », a déclaré John Hocking, Greffier du TPIY. « D’ici là, je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour assurer le transfert des responsabilités avant la fin de la mission du Tribunal, préserver nos archives et transmettre notre héritage », a-t-il ajouté.

Le Mécanisme chargé d’exercer les fonctions résiduelles sera un organe sans précédent au sein de l’ONU, conçu pour exercer les principales fonctions résiduelles du TPIY et du TPIR lorsque ces tribunaux auront terminé leur mission. Il aura les mêmes compétences et les mêmes obligations que les tribunaux et veillera à préserver leurs héritages respectifs. 

Le Mécanisme résiduel aura deux branches : l’une à Arusha et l’autre à La Haye, qui commenceront à fonctionner le 1er juillet 2012 et le 1er juillet 2013, respectivement. En sa qualité de premier Greffier du Mécanisme résiduel, John Hocking sera chargé de l’entrée en fonctions du Mécanisme.

Pour en savoir plus sur le Mécanisme résiduel, consultez la rubrique qui lui est consacrée sur le site Internet du Tribunal.

La notice biographique de John Hocking est également disponible sur le site Internet du Tribunal.