Le Mécanisme perd l’un de ses plus fervents défenseurs

Le Mécanisme international appelé à exercer les fonctions résiduelles des Tribunaux pénaux (le « Mécanisme ») se joint aux agences onusiennes établies en République de Tanzanie (la « Tanzanie »), à la communauté diplomatique en Tanzanie et à la communauté internationale pour présenter ses plus sincères condoléances au Président tanzanien, au peuple tanzanien et à la famille d’Augustine Mahiga, Ministre des affaires juridiques et constitutionnelles, à la suite du décès de ce dernier le vendredi 1er mai 2020.

Augustine Mahiga a connu une brillante carrière dans le domaine de la diplomatie et des relations internationales. Il a notamment été Ministre des affaires étrangères et de la coopération avec l’Afrique de l’Est de 2015 à 2019. En 2010, le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki‑moon l’a désigné en tant que Représentant spécial des Nations Unies et Chef de son bureau politique en Somalie. Avant cela, de 2003 à 2010, Augustine Mahiga a été représentant permanent de la Tanzanie auprès de l’ONU.

Le défunt ministre a joué un rôle-clé dans les travaux du Mécanisme et dans ceux du Tribunal pénal international pour le Rwanda (le « TPIR »). Il a joué un rôle de premier plan dans les discussions au Conseil de sécurité de l’ONU qui ont abouti à la désignation de la République‑Unie de Tanzanie comme l’un des pays hôtes du siège du Mécanisme. Augustine Mahiga a en outre grandement contribué à la construction des locaux de Lakilaki à Arusha et a été un intermédiaire influent dans la négociation d’un accord par lequel le gouvernement tanzanien s’est engagé à donner un terrain au Mécanisme et à lui fournir gracieusement des équipements.

Augustine Mahiga a apporté un soutien sans faille au Mécanisme, un soutien qui ne s’est jamais démenti tout au long de la construction des locaux de Lakilaki et au‑delà. Il a également veillé à ce que le Mécanisme reçoive le soutien nécessaire lors de la présentation du deuxième projet de budget en 2019.

Les membres du personnel du Mécanisme à Arusha seront nombreux à se souvenir d’Augustine Mahiga qui, en sa qualité de Ministre des affaires étrangères et de la coopération avec l’Afrique de l’Est, avait assisté à la cérémonie d’inauguration des nouveaux locaux du Mécanisme à Lakilaki, le 25 novembre 2016, avec la Vice‑Présidente de la Tanzanie, Samia Suluhu Hassan. Deux ans plus tard, le 3 novembre 2018, il avait été l’invité d’honneur de la deuxième Journée des organisations internationales d’Arusha organisée par le Mécanisme.

En la personne d’Augustine Mahiga, le Mécanisme, et son prédécesseur, le TPIR, avaient un ami véritable. Il a œuvré sans relâche, en apportant tout son soutien, afin que les institutions de justice pénale internationale d’Afrique de l’Est se sentent enracinées en Tanzanie et soient pleinement soutenues dans leurs mandats respectifs. Le Mécanisme se souviendra de lui comme d’un vrai chef de file, d’un diplomate de renom et d’un patriote authentique.