Le 6 février 2020, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a nommé Iain Bonomy (Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord) juge de la liste des juges du Mécanisme international appelé à exercer les fonctions résiduelles des Tribunaux pénaux (le « Mécanisme »), avec effet immédiat.

Lord Bonomy a fait ses études en Écosse et il est diplômé de l’Université de Glasgow. Il a exercé en tant qu’avocat (solicitor) de 1970 à 1983. En 1984, il a été admis au barreau écossais et, en 1993, a été nommé Queen’s Counsel. De 1990 à 1996, il a été procureur (Advocate Depute et Home Advocate Depute) et, en 1997, il a été nommé juge (Senator of the College of Justice) de la Court of Session et de la High Court of Justiciary, les cours suprêmes d’Écosse. De 2004 à 2009, le Juge Bonomy a exercé en tant que juge du Tribunal pénal international pour l’ex‑Yougoslavie (le « TPIY ») dans de nombreuses affaires impliquant des accusés de haut rang et il a présidé le procès de l’ancien Président serbe Milan Milutinović. Après son départ du TPIY, le Juge Bonomy a été nommé juge de la Cour d’appel d’Écosse, puis a exercé en qualité de commissaire à la surveillance (Surveillance Commissioner) pour le Royaume-Uni et en tant que commissaire judiciaire à l’Office of the Investigatory Powers Commissioner.

Le Juge Bonomy a été nommé juge de la liste des juges du Mécanisme suite à la démission du Juge Ben Emmerson le 19 juillet 2019, et il exercera ses fonctions jusqu’à l’expiration du mandat de son prédécesseur.

Conformément au Statut, le Mécanisme dispose d’une liste de 25 juges indépendants qui travaillent pour ses deux divisions.