Le Procureur du Mécanisme, Serge Brammertz, était en visite à Kigali du 25 août au 3 septembre 2020. Il s’agissait de sa première visite à Kigali depuis l’arrestation de Félicien Kabuga le 16 mai 2020.

Le Procureur a, au cours de cette visite, rencontré différents représentants officiels de la République du Rwanda, notamment Vincent Biruta, Ministre des affaires étrangères et de la coopération, Johnston Busingye, Ministre de la justice, Aimable Havugiyaremye, Procureur général, ainsi que les chefs des services de sécurité et des forces de l’ordre, en vue d’intensifier les efforts déployés pour retrouver et arrêter les derniers fugitifs recherchés par le Mécanisme et de progresser dans les enquêtes liées aux affaires en cours à la suite de l’arrestation de Félicien Kabuga.

Le Procureur a également assisté à des rencontres avec le secrétaire exécutif de la CNLG et des représentants d’associations de victimes telles qu’IBUKA, AERG et AVEGA AGAHOZO. Il a rappelé l’engagement de son Bureau à œuvrer en faveur de la justice pour les victimes et les survivants. L’ensemble des représentants des différentes autorités et associations ont exprimé leur gratitude et se sont engagés à soutenir les démarches entreprises par le Mécanisme pour retrouver les derniers fugitifs et à apporter leur soutien concernant les enquêtes relatives à Félicien Kabuga.

Dans le cadre de la préparation du rapport qu’il présente chaque semestre au Conseil de sécurité de l’ONU, le Procureur a également rencontré des membres de la communauté internationale et exprimé ses remerciements pour le soutien précieux apporté en vue de l’arrestation de Félicien Kabuga. Il a demandé à la communauté internationale de continuer d’apporter son soutien pour retrouver et arrêter les six derniers fugitifs mis en accusation par le Tribunal pénal international pour le Rwanda.

Le Procureur Serge Brammertz présentera son prochain rapport au Conseil de sécurité de l’ONU en décembre 2020.