Le samedi 23 novembre 2019, le Mécanisme international appelé à exercer les fonctions résiduelles des Tribunaux pénaux (le « Mécanisme ») a accueilli dans ses locaux de la division d’Arusha l’épreuve finale du 19e concours panafricain de droit international humanitaire organisé chaque année par le Comité international de la Croix-Rouge (le « CICR »).

Ce concours, organisé dans le cadre de la mission du CICR visant à promouvoir une meilleure compréhension du droit international relatif aux droits de l’homme, a rassemblé des équipes d’étudiants de premier cycle de pays d’Afrique anglophone. Cette année, le concours réunissait au total huit équipes, dont les membres étaient originaires de huit pays d’Afrique (Éthiopie, Kenya, Nigéria, Rwanda, Sud‑Soudan, Tanzanie, Ouganda et Zimbabwe). Les participants se sont vus attribuer différents rôles à jouer dans une crise humanitaire fictive afin de montrer leurs connaissances et compétences juridiques.

L’épreuve finale était présidée par William H. Sekule, juge du Mécanisme, Emmanuel Ugirashebuja, Président de la Cour de justice d’Afrique de l’Est, le juge Masara, de la Haute Cour de Tanzanie, Etienne Kuster, conseiller pour les relations avec les milieux universitaires au Forum en droit et politiques du CICR à Genève, ainsi que par Olivier Dubois et Hillary Kiboro, respectivement chef de la délégation régionale et conseiller juridique du CICR à Nairobi. Cette année, le concours a été remporté par la Great Zimbabwe University.

Depuis 19 ans, le Tribunal pénal international pour le Rwanda puis le Mécanisme, fidèle à sa mission de promotion de la justice pénale internationale, soutiennent le concours panafricain de droit international humanitaire organisé par le CICR.