Suite au décès de Zdravko Tolimir le 8 février 2016 au quartier pénitentiaire des Nations Unies à Scheveningen, une autopsie a été pratiquée par les autorités néerlandaises, dans le cadre des procédures prévues par la législation aux Pays-Bas. Les autorités néerlandaises ont informé le Mécanisme que les résultats de l’autopsie avaient permis de conclure que Zdravko Tolimir était décédé de mort naturelle.

Zdravko Tolimir avait été condamné à la réclusion à perpétuité par le Tribunal international pour l’ex‑Yougoslavie. Au moment de son décès, il attendait d’être transféré dans l’État où il purgerait sa peine