Le Procureur du Mécanisme pour les Tribunaux pénaux internationaux, M. Hassan B. Jallow, a nommé M. Mathias Marcussen, juriste hors classe du Bureau du Procureur (Division de La Haye du Mécanisme), responsable du Bureau du Procureur, conformément au Statut du Mécanisme.

De nationalité danoise et juriste de formation, M. Marcussen a exercé diverses fonctions au sein des Tribunaux pénaux internationaux pour le Rwanda et pour l’ex-Yougoslavie (le « TPIR » et le « TPIY »), avant de prendre ses fonctions comme juriste hors classe. En 1996, il a été détaché par les autorités danoises au TPIR à Kigali (Rwanda) où il a exercé comme conseiller juridique jusqu’en 1999, avant d’être nommé auprès de la Chambre d’appel saisie des premières affaires jugées par le TPIR (Akayesu et Kambanda). Il a exercé comme substitut du Procureur en appel dans le cadre d’un certain nombre d’appels interjetés devant le TPIR.

M. Marcussen est devenu substitut du Procureur en appel au TPIY en 2002, et a exercé dans le cadre de plusieurs affaires, puis, en 2005, il a pris ses fonctions en tant que substitut du Procureur. À ce titre, il a fait partie des équipes chargées des poursuites engagées contre cinq officiers serbes de haut rang, pour des crimes commis au Kosovo (affaire Milutinovic et consorts) et contre le chef du parti nationaliste serbe, accusé de crimes commis en Croatie, en Bosnie-Herzégovine et en Serbie (affaire Šešelj).

M. Marcussen a été promu premier substitut du Procureur en 2010 et a été chargé de mener à terme le procès de Vojislav Šešelj pour l’Accusation. Une fois le procès clos, M. Marcussen a exercé comme premier substitut du Procureur en appel dans l’affaire Stanisić et Simatović, concernant deux officiers de haut rang de Serbie chargés de la sécurité de l’État, et dans l’affaire Prlić, concernant six Croates, anciens responsables politiques, de la police et de l’armée.

La désignation récente de M. Marcussen fait suite à la nomination de M. Richard Karegyesa au poste de juriste hors classe et à sa désignation, par le Procureur du Mécanisme, comme responsable du Bureau du Procureur pour la Division d’Arusha. Avant d’être nommé au sein du Mécanisme, M. Karegyesa était le chef de la division des poursuites du TPIR à Arusha, chargé de superviser et de diriger les poursuites engagées dans toutes les affaires portées devant le TPIR, entre 2008 et 2013. M. Karegyesa occupait aussi la fonction de premier substitut du Procureur chargé des poursuites dans un certain nombre d’affaires du TPIR, notamment dans les affaires Cyangugu, Gacumbitsi, Simba et Gatete.

Par ailleurs, le Procureur du Mécanisme, Hassan Bubacar Jallow, a effectué une visite de courtoisie à la mairie de La Haye, le 6 septembre 2013. Il a été accueilli par M. Willem Post, directeur des affaires internationales et de la diplomatie. Le Procureur a remercié M. Post de lui avoir donné l’occasion de rencontrer de hauts responsables de la mairie dans le cadre de sa visite pour connaître La Haye. M. Post a souhaité au Procureur la bienvenue à La Haye et l’a remercié pour sa visite, précisant que la réunion lui avait donné l’occasion de rencontrer le Procureur Hassan Bubacar Jallow en personne et de voir comment la mairie de La Haye pouvait se rendre la plus utile possible au Mécanisme. Il a ajouté que la ville de La Haye était honorée d’accueillir une nouvelle institution internationale majeure, qui s’ajoute aux 160 autres institutions et organisations internationales qui ont déjà installé leur siège à La Haye.

Pendant cette courte visite, M. Post a évoqué la possibilité que le Procureur participe, dans le cadre des activités de sensibilisation, à des rencontres organisées par la mairie. Le Procureur s’est dit disposé à collaborer avec la mairie, remerciant M. Post pour son hospitalité avant de prendre congé de lui.

Le Procureur Hassan Bubacar Jallow était accompagné de Richard Karegyesa et de Mathias Marcussen, respectivement responsables du Bureau du Procureur de la Division de La Haye et du Bureau du Procureur de la Division d’Arusha. Le Procureur du Mécanisme était également accompagné de son assistant spécial, Abubacarr Tambadou.