Le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, António Guterres, a annoncé aujourd’hui la nomination d’Abubacarr Marie Tambadou, de la République de Gambie, au poste de Greffier du Mécanisme, à compter du 1er juillet 2020.

Abubacarr Tambadou succède à Olufemi Elias, du Nigéria, qui était Greffier du Mécanisme depuis janvier 2017. Le Secrétaire général a exprimé sa reconnaissance à Olufemi Elias pour le « dévouement dont il a fait preuve à l’égard du Mécanisme résiduel et de la justice pénale internationale ».

Abubacarr Tambadou était, depuis février 2017, Procureur général et Ministre de la justice de la République de Gambie, où il a mené d’importantes réformes dans les domaines des droits humains et de la justice. Avant cela, il a été l’Assistant spécial du Procureur du Mécanisme entre 2012 et 2017, et a contribué à rendre opérationnelles les divisions du Mécanisme à Arusha et à La Haye. Il a en outre exercé en tant que substitut du Procureur du Tribunal pénal international pour le Rwanda (le « TPIR ») entre 2003 et 2008, et substitut du Procureur en appel au TPIR entre 2008 et 2012.

En 2019, Abubacarr Tambadou a été élu Président du Comité technique de l’Union africaine sur la justice et les affaires juridiques, après avoir été élu en 2018 par l’Organisation de la coopération islamique (l’« OCI ») en tant que Président du Comité ministériel ad hoc de l’OCI sur les violations des droits de l’homme contre les Rohingya. Abubacarr Tambadou est également membre du Groupe de haut niveau sur la justice pour les femmes, convoqué par l’ONU Femmes, l’Organisation internationale de droit du développement, et les Pionniers pour des sociétés pacifiques, justes et inclusives.

Le Président Agius a salué la nomination d’Abubacarr Marie Tambadou en ces termes : « Je suis convaincu que les qualifications et l’expérience remarquables de M. Tambadou lui seront très précieuses, ainsi qu’au Mécanisme, dans le cadre de ses nouvelles fonctions de Greffier. Je me réjouis de travailler en étroite collaboration avec lui en tant que l’un des hauts responsables de cette institution, alors que le Mécanisme continue de faire face aux difficultés engendrées par la pandémie de COVID-19 et de s'acquitter de son mandat crucial de manière aussi efficace et rationnelle que possible. »

Le Président Agius a en outre salué « les initiatives de M. Elias et ses nombreuses contributions aux travaux du Mécanisme au cours des trois dernières années et demie, y compris son dévouement pour faire promouvoir l’égalité des sexes », lui souhaitant la plus grande réussite dans ses activités futures.

Le Procureur Serge Brammertz s’est joint au Président pour saluer la nomination d’Abubacarr Tambadou, faisant observer ce qui suit : « En ce moment critique du mandat du Mécanisme, en particulier après l’arrestation de Félicien Kabuga, il est essentiel que les procureurs, juges et conseils de la Défense reçoivent le plein soutien dont ils ont besoin. Mon Bureau et moi-même sommes convaincus que M. Tambadou, avocat international accompli, dirigera efficacement le Greffe et travaillera en étroite coopération avec les deux autres hauts responsables. »